Revenir au sommaire

Soulac sur Mer

 

Soulac sur Mer est une petite cité balnéaire de 3000 habitants située à une centaine de kilomètres au nord de Bordeaux et à 8 kilomètres au sud de la Pointe de Grave, au bord de l'océan Atlantique, à la pointe du Médoc.

Cité accueillante et ensoleillée - 3e région de France pour le nombre d'heures d'ensoleillement annuel - elle est un espace de vie très particulier entre terre et océan : un air vif et sain, des kilomètres de plage de sable fin et doré, une forêt, un domaine de cerfs et chevreuils, des oiseaux...

L'histoire de Soulac sur Mer est ancienne.

Il y a d'abord la légende de l'étonnant Noviomagus, un "Soulac antique" ayant existé dans toute sa splendeur au temps où Burdigala n'était qu'un vulgaire port de marchandises boueux. Placé sous la protection d'Epona, déesse des marchands et des voyageurs, Noviomagus a été le sujet de récits de voyages par des visiteurs envoutés par les charmes de la cité... Ces écrits indiquent que Noviomagus reposerait désormais au fond de l'océan, le littoral ayant été modifié au cours du temps. Mais nulle preuve archéologique n'a pu être établie quand à la localisation de la ville, ni même quant à l'existence véritable de la fabuleuse cité.

Il y a ensuite la basilique romane fondée par des moines Bénedictins Notre-Dame-des-Fins-de-Terre (visite animée de l'extérieur (Quick-Time palyer) et de l'intérieur (Quick-Time palyer))qui est un superbe héritage des IXe-Xe siècles ; elle est classée au patrimoine mondial par l'UNESCO. Ensevelie sous les dunes en même temps que la cité, elle fut désensablée au début du XXe siècle. C'est d'ailleurs cet épisode de son histoire qui a donné sa devise à la station balnéaire : "ex arena rediviva surgit" (i.e. des sables, elle a surgi et revécu). C'est à cet époque que les bains de mer deviennent "à la mode" et que Soulac prend son statut de station balnéaire. Le front de mer est alors particulièrement aménagé avec un ponton pour permettre un accés pratique à l'océan...

Le centre ville de Soulac sur Mer devient alors le centre d'un ensemble de villas qui font alors l'originalité de la cité. Construites de petites briquettes rouge/orangé et ornées de corniches de bois cisellé, ces villas portent chacune un nom et ont chacune leur propre histoire.

 

] - [le club de Soulac] - [contacts et liens utiles] - [les travaux] - [sommaire] Retour